[Les génies de l’entrepreneuriat] Aymard DJADCHIN lance un logiciel de suivi et de diagnostic médical camerounais : « HospiSoft »

[Branding] Faites votre marque avoir plus d’impact sur vos clients avec le « Fond de marque »
14 décembre 2018
[Manifeste d’un jeune camerounais ambitieux] Acte 12 – Entretenir un agenda est le premier pas vers votre réussite
7 janvier 2019

[Les génies de l’entrepreneuriat] Aymard DJADCHIN lance un logiciel de suivi et de diagnostic médical camerounais : « HospiSoft »

Bonsoir chers lecteurs, vous allez tous bien j’espère ? Aujourd’hui pour notre rubrique « Les génies de l’entrepreneuriat », nous recevons un jeune camerounais, informaticien de génie, innovant comme jamais. Il est le concepteur d’un logiciel de suivi et de diagnostic médical j’ai nommé « HospiSoft ». J’ai récemment fait sa connaissance, et j’ai été impressionné par ses prouesses. Je vous laisse découvrir son parcours d’excellence !

Aymard DJADCHIN, né dans la ville de Nkongsamba au Cameroun, commence son parcours dans l’école primaire de Barré Soumthou, où il obtient son CEP. Concours bravé, il accède au lycée bilingue de Nkongsamba, où il y termine son cycle secondaire en passant haut la main son Baccalauréat C.

« En classe de Terminal C, je suis le meilleur élève en mathématique, science, physique et premier de ma classe. Au vue de cela, un de mes enseignants me recommande fortement de postuler au concours de l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSP). Après avoir rencontré quelques étudiants de cette école, un rêve naît en moi : celui d’intégrer cette prestigieuse institut. Seul concours fait après mon Baccalauréat, je le réalise et entre à l’ENSP.

Quittant d’une petite ville pour la capitale, j’ai pour objectif de devenir le meilleur des premières années. Je me lance et bosse avec acharnement pour le devenir. Suite à cela, je tombe malade (surmenage) mais réussi quand même à être admis en 2e année, et envoyé en génie informatique. Durant ma formation, je réalise bon nombre de projets et solutions informatiques dans :

  • Les transactions financières
  • Le Big Data
  • Le Business Intelligence
  • L’Intelligence Artificielle (IA)
  • Les assurances
  • Le transport
  • La santé
  • Etc.

Arrivé en 3e année, je fais mon stage académique à la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), en 4e à Tradex et en 5e année Orange Cameroun. Je soutien et termine ma formation en juin 2014.

Je commence ma carrière professionnelle dans une banque de la place. Par la suite, je démissionne pour une autre entreprise. Quelque temps après, je quitte de là pour lancer ma startup « Universal Software » et met sur pied mon logiciel HospiSoft ».

Logo Hospisoft

Logo Hospisoft

Fonctionnalité d’HospiSoft

HospiSoft assure le suivi d’un patient de son arrivé au centre de santé à sa sortie. De plus, il aide le personnel médical au diagnostic de ceux-ci. Nous y avons intégré un ensemble de modules d’IA.

Quelques temps après, une entreprise française nous a contacté lors de la Conférence sur l’intelligence artificielle en France, où HospiSoft été présenté devant bon nombre de chercheurs, professeurs, entrepreneurs et autres malgré les contraintes et les difficultés. Ils m’ont fait part ensuite d’un concours mettant en compétition des projets intégrant l’IA : Le « We Data Challenge » édition 2018. J’y ai postulé et je l’ai remporté.

Innovation d’HospiSoft

Il utilise l’intelligence artificielle pour les diagnostiques, afin de réduire les erreurs.

Le parcours envisagé pour HospiSoft

Nous avons commencé au Cameroun à Douala et à Yaoundé. Nous pensons d’abord couvrir l’Afrique Centrale et ensuite le monde entier.

Au jour d’aujourd’hui, Universal Software compte plusieurs partenaires au Cameroun et en France.

Nous visons devenir la référence dans le domaine du Software en Afrique, pour produire les meilleurs logiciels, les plus performants et flexibles, toujours à la pointe de la technologie.

Tout ça n’a pas été une mince à faire pour moi. En plus de mon domaine de compétence, j’ai dû me plonger dans la médecine, durant 02 longues années (rencontre de médecins, lecture de forums de médecins et livres de médecine). Ensuite, il me fallait maitriser l’IA et l’à mettre en place. Chose pas aisée non plus car, l’environnement ne le permet pas, et difficile d’entrer en possession des données des cliniques et hôpitaux, dans le but de faire progresser dans le projet.

Heureusement, grâce au total soutien de ma famille, amis, collaborateurs et autres, je fais un pas chaque jour.

J’aimerai dire aux jeunes qu’ils peuvent entreprendre, en prenant conseil chez d’autres entrepreneurs. Vous ne devez jamais reculer devant la difficulté mais surtout, toujours tirer des leçons de vos erreurs afin de les transformer en réussite.

Je suis un artisan du travail et de l’esprit d’équipe.

Aymard DJADCHIN

Aymard DJADCHIN

Pour en savoir plus sur Universal Software, HospiSoft ou encore entre en contact avec Aymard :

Site Web : http://www.us-cm.com

Facebook : https://www.facebook.com/aymard.djadchin

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

Chris KOUAKAM
Chris KOUAKAM
Chris Kouakam - Ingénieur Conception et Développement d'Applications #Symfony #WordPress #JS #Java #C# - Marketing Digital Specialist #ContenMarketing #FacebookAds #Adwords #SocialMediaAnalytics #SEO #PersonalBranding #Branding #GoogleAnalytics #PhotoShop - Entrepreneur - Développement Personnel #HardcoreLearner #Ambition #Passion #Perfectionnisme

2 Comments

  1. AHONE ELEONORE MARLYSE dit :

    Impressionnant parcours.
    N’est il pas possible de créer une plateforme qui réunira tous ses entrepreneurs de poigne tels que ce jeune homme Aymard DJADCHIN, Oliver MADIBA; Arthur NZANG; Alain NTEFF et bien d’autres. Afin de réfléchir sur des problématiques globales de l’entrepreneuriat camerounais et pourquoi pas l’accompagnement des entrepreneurs qui cherchent leur marque. Je pense que ce serait vraiment super de se developper en impactant les vies des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *